Forum CANI-NURSING

Centre de Soins et de Convalescence pour Chiens Abandonnés


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
Administrateur du site
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Nov 2013
Messages: 13535
Localisation: Dunkerque (59-Nord)
Sexe: Féminin
Age: 57
MessageSujet du message: La hernie péninéale
Posté: 22 Oct 2014, 12:29 

Qu’est ce qu’une hernie ?
Une hernie correspond au déplacement d’un organe à travers une brèche.

Qu’est-ce qu’une hernie périnéale ?
Les muscles entourant l’anus (le périnée) sont soumis à une pression exercée par la masse abdominale à chaque fois que l’animal fait ses besoins. Lors de hernie périnéale, ses muscles viennent à manquer de résistance. En raison de cette faiblesse, certains éléments abdominaux vont se glisser entre les muscles périnéaux, sortir de la cavité abdominale où ils sont habituellement contenus et n’être plus retenus que par la peau. On observe alors une masse de taille variable, plus ou moins dépressible autour de l’anus. C’est la hernie. Elle peut contenir le rectum, et/ou la vessie, parfois la prostate (surtout si elle est augmentée de taille), des anses intestinales et de la graisse abdominale. La hernie peut n’ intéresser qu’une seul côté de l’anus (hernie unilatérale) ou les deux côtés de l’anus (hernie bilatérale). Le rectum étant dévié de sa position physiologique normal, il forme « un virage » dans la hernie ; les selles vont s’y accumuler.

Quels sont les symptômes ?

Les principaux symptômes observés sont alors :
* Masse de taille variable, plus ou moins dépressible autour de l’anus. Plutôt située sous l’anus et latéralisée.
* Constipation, difficulté à émettre des selles, animal qui reste longtemps en position (ténesme).
* Douleur lors de la défécation.
* Absence d’émission d’urine, ou émission d’urine en gouttes lorsque la vessie est engagée dans la hernie. La vessie est alors retournée dans la hernie (touche 20 à 25% des chiens atteints).
* Parfois le port de la queue est anormal.

Cette affection touche surtout les chiens âgés (les risques sont les plus élevés entre 7 et 9 ans). Les mâles castrés sont plus fréquemment atteints que les mâles entiers et les femelles. Certaines races semblent plus prédisposées que d’autre à cette affection, c’est le cas du boston terrier, du boxer, du colley, du boxer, et du pékinois.
Chez les chiens, dans la majorité des cas la hernie se fait sans qu’aucune cause ne soit décelée.
Elle est beaucoup moins fréquente chez les chats.

En quoi consiste la chirurgie de la hernie périnéale?
Le premier temps consiste à réaliser une colopexie (voir dessin ci-dessous). Ensuite une castration est réalisée (voir dessin ci-dessous) suivie de la déférentopexie. Cette chirurgie consiste à arrimer les canaux déférents aux tissus environnants afin qu’ils ne soient plus entraînés dans la hernie.

Image
Schéma 1: Anatomie de la région périnéale lors de hernie périnéale, après incision de la peau.
Les muscles entourant l’anus sont identifiés. Un des muscle de la région va être détaché de ses attaches et déplacé afin qu’il assure la fermeture de la brèche ; c’est la transposition du muscle obturateur interne.


Image
Schéma 2: Décollement du muscle obturateur interne afin de le déplacer pour qu'il comble la brèche herniaire.
Le muscle obturateur interne est basculé afin qu'il soit suturé aux autres muscles de la région. Les muscles sont suturés ensemble afin qu'ils assurent comme avant leur rôle de barrière.


Image
Schéma 3: Sutures des muscles de la région après transposition du muscle obturateur interne.
La peau est ensuite suturée.


Quel est le suivi ?
* 5 jours après l’opération, un premier contrôle est effectué afin de contrôler l’évolution de la plaie.
* 12 jours après l’opération, un deuxième contrôle est effectué pour retirer les fils de la peau. Ceux à l’intérieur de votre animal se dégradent seuls.

Quel est le pronostic ?
Au cours des 6 à 12 mois suivant la chirurgie, le taux de récidive est de 15% environ si les deux temps chirurgicaux ont été réalisés. Au delà d’un an post-opératoire, les récidives sont plus à relier à une nouvelle faiblesse périnéale plutôt qu’à un défaut de technique chirurgicale.
Par contre, il a été démontrée que le taux de récidive est 2,7 fois plus important lorsque le mâle n’a pas été castré.

_________________
if you can dream it, you can do it


Informations du message Avertir l’utilisateur
Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit